Vectoriel ou bitmap ?

Encore deux mots de vocabulaires que vous devrez comprendre si vous devez travailler avec une agence de communication. Ces deux notions sont extrêmement importantes surtout si vous devez faire réaliser votre logo (logotype).
L’image numérique fait appel à deux ‘techniques’ pour fournir des images : la technique du Bitmap et la technique du vectoriel.
Les fichiers bitmap sont constitués de pixels (on dit pixélisés), l’ensemble de ces pixels forme une image (un dessin, une photo…). Ces fichiers sont facilement réductibles en taille mais pratiquement impossible à agrandir. Si l’on agrandit trop les images pixélisées, on voit apparaître une mosaïque de petits carrés de couleurs. Ce format n’est donc pas le bon pour un logo, un dessin qui devra être agrandi pour des Kakemono, des bâches, des fiches ou de la signalétique. Ex de fichiers bitmap (.bmp / .jpg / .png / .gif …)
Le fichier vectoriel est constitué lui, d’un ensemble de trajectoires (vecteurs) qui à chaque utilisation recalcule le placement (la position) de chaque point dans le plan, suivant l’agrandissement choisi. Bref, aussi compliqué que cela puisse paraître, ces dessins peuvent être agrandis sans aucune perte, ni aucun effet de pixélisation. Ex de fichiers vectoriels (.ai / .svg / .odg)

Vous l’aurez compris, si vous demandez à votre agence de communication de vous fournir un dessin informatique, un logo, exigez du vectoriel !
Même si cela peut paraître un peu difficile à comprendre en quelques lignes, souvenez-vous des cas d’utilisation car malheureusement beaucoup de pseudo agences ou pseudo graphistes ne travaillent qu’en bitmap !!!

À très vite pour nouveaux conseils en communication.
Yann MATHIAS