Retours sur investissements d’une campagne marketing…

Connaître les Retours Sur Investissements d’une campagne marketing est fondamental pour une entreprise. En effet, le taux de R.S.I permettra de connaître la performance de la communication mise en place. Ce taux est parfois nommé R.O.I (Return On Investment).
Taux R.S.I ou R.O.I = (Gains – Investissements) / Investissements
Si ce taux est < 1 : la campagne n’a rien rapporté, elle a coûté, c’est le flop… Si = 1, ni pertes, ni gains. Si > 1, alors il y a eu gains et profits.

Mais attention, ce taux ne prend pas en compte la reconnaissance, la perception et la notoriété apportées lors d’une campagne marketing. Il faut toujours vous poser la question : qu’est cela ce m’a apporté au-delà des ventes immédiates réalisées ?

Pour cela, il est est important de mettre en place des outils pour quantifier :

  • La portée de votre campagne : le nombre total de personnes qui l’ont vue
  • Le nombre de nouveaux abonnés que vous avez gagnés
  • Le nombre de « J’aime » en plus
  • L’évolution du nombre et la qualité des commentaires laissés
  • Le nombre de partages de vos publications, lors de votre campagne


Aujourd’hui, si toutes les grandes entreprises connaissent ces notions parfaitement, il en est différemment pour les petites et très petites entreprises. Soit elles ne prennent pas en compte l’importance du R.S.I de notoriété et ne savent pas la quantifier, soit le R.S.I classique est mal compris.

Je m’explique. Par exemple, j’ai eu le cas d’une jeune entrepreneuse dans l’onglerie qui souhaitait mettre en place une campagne marketing pour communiquer sur ses prestations. Elle travaillait dans ce domaine depuis quelques temps, et avait déjà une petite clientèle qu’elle souhaitait développer. Elle avait prévu la réalisation de flyers, de cartes de visite, d’un site internet avec la possibilité de prises de rendez-vous, de la publicité sur Facebook, Youtube et Instagram et donc des vidéos et des photos. Il y avait même le flocage entier d’une voiture.
En discutant avec elle, je me suis aperçu que le chiffre d’affaire qu’elle souhaitait atteindre n’était pas possible. En effet, elle était bloquée à un nombre de prestations par jour, qu’elle avait presque atteint !
Nous avons donc calculer, ensemble, le nombre de clients maximum par jour, le delta entre ce qu’elle avait déjà et devait atteindre (les gains) et nous avons calculer le taux de R.S.I de sa campagne marketing…il était largement en-dessous de 1.

Mon rôle a été de lui trouver les meilleurs supports marketing avec des investissements qui permettraient un taux supérieur 1 et surtout qui permettaient une montée en notoriété pour arriver à une gamme de produits supérieurs, qui lui permettraient d’augmenter ses tarifs. Nous y sommes arrivés, et aujourd’hui notre entrepreneuse est arrivée à son but, la capacité maximum de clientèle qu’elle peut faire en une journée et des marges plus fortes sur des produits plus qualitatifs.

J’espère que cet article vous aura plu et vous permettra avant chaque action d’analyser correctement la situation et de savoir si elle est ‘rentable’ ou non…

N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir des infos ‘com’ chaque mois.

Yann MATHIAS (www.mathias-studio.com)