CMJN ou RVB ?

Je vous envoie des fichiers  CMJN ou RVB ?
C’est une question des plus récurrentes que vous vous posez quand vous travaillez avec une agence de communication ou que vous souhaitez directement vous adresser à un imprimeur. Ou alors, c’est une question que vous ne vous vous posez pas car tout ce charabia ne vous dit rien ! rires…
Pour faire simple les fichiers image couleurs sont soit en CMJN soit en RVB. En CMJN (CMYK en anglais), ils sont en quadrichromie (4 couleurs), c’est à dire en Cyan, Magenta, Jaune et Noir et sont conçus pour l’impression chez un imprimeur professionnel. C’est ce que l’on appelle la synthèse soustractive. En revanche, le RVB (synthèse additive du Rouge, du vert et du bleu) est réservé pour la projection sur écran (vidéo projection), pour la visualisation sur les écrans d’ordinateurs, les tablettes, les TV et les smartphones et la plupart des imprimantes photos ou bureautiques que vous avez chez vous. Pour information les appareils photographiques numériques travaillent en RVB.
Bref, pour faire simple, si vous devez nous envoyer des photos pour une application web ou de la projection, vous nous envoyez des photos en RVB (Srgb, Adobe98…) et nous les convertirons dans le profil demandé ; et si vous nous les envoyez pour un support imprimé (plaquette, journal interne, publicité…) il nous faudra du CMJN.
Mais attention : si vous n’avez que du RVB (ou RGB chez les anglais), même pour de l’impression, ne convertissez pas vous même ces fichiers en CMJN  car vous auriez des surprises à l’arrivée, c’est-à-dire des couleurs non imprimables et surtout des couleurs très différentes de votre fichier de départ. Nous enverrons vos fichiers directement à l’imprimeur pour qu’il fasse cette conversion ou nous les enverrons chez un de nos prestataires photograveur.
Photograveur est un vrai métier, demandant de vrais compétences. En général, en interne, les agences n’ont pas ce type de profil. Alors si l’agence vous dit qu’elle fera les conversions elle-même : méfiez-vous, cela sent l’amateurisme.

à bientôt pour de nouveaux conseils…

Yann MATHIAS